filtration biologique et nitrification,  - l'elevage intensif de poissons, création d'une ferme aquacole, créer une ecloserie, stérilisation de coquillage, purification de coquillage, matériel en aquaculture, materiel de ferme aquacole, etude pisciculture, création d'une pisciculture, le matériel en pisciculture, projet de conchyliculture,bureau d'etudes et conseil en aquaculturefiltration biologique et nitrification,  - l'elevage intensif de poissons, création d'une ferme aquacole, créer une ecloserie, stérilisation de coquillage, purification de coquillage, matériel en aquaculture, materiel de ferme aquacole, etude pisciculture, création d'une pisciculture, le matériel en pisciculture, projet de conchyliculture,bureau d'etudes et conseil en aquaculturefiltration biologique et nitrification,  - l'elevage intensif de poissons, création d'une ferme aquacole, créer une ecloserie, stérilisation de coquillage, purification de coquillage, matériel en aquaculture, materiel de ferme aquacole, etude pisciculture, création d'une pisciculture, le matériel en pisciculture, projet de conchyliculture,bureau d'etudes et conseil en aquaculture
AQUALOG
¤ Accueil
¤ News
¤ Ingénierie aquacole
¤ Nos réalisations
¤ Où nous trouver
¤ Contact
¤ Jobs, stages
¤ Les Bonnes Affaires
¤ Acces client

Ferme aquacole, Ecloserie
¤ Ferme aquacole
¤ Ecloserie marine

Purification coquillages
¤ Purification conchylicole
¤ Capacité des stations

Conditionnement
¤ Unité de Conditionnement

Aquarium Public
¤ Aquarium public et privé
¤ Muséographie

Démarche de Qualité et d'agrément
¤ Normes sanitaires
¤ Contrôle et Certification

Etude d'impact
¤ ICPE et Etudes d'Impact

Conseils Techniques Aquacoles
¤ Aération
¤ Alimentation
¤ Conditionnement
¤ Electricité énergie
¤ Enceintes élevages
¤ Filtration
¤ Mesures et analyses
¤ Navigation
¤ Pompage
¤ Produits et traitements
¤ Stérilisation
¤ Thermique
¤ Transformation
¤ Tri et comptage
¤ Services
¤ Formation
¤ Instituts d'aquaculture

Filtration biologique et nitrification

FILTRATION Filtration biologique et nitrification                   

Le principe du réacteur biologique


Depuis quelques années, les réacteurs biologiques qui se sont imposés sont réalisés sous pression. Il est important, de nettoyer régulièrement le média du réacteur. La cuve du réacteur biologique est un filtre qui permet des séquences de lavage appropriées pour que le réacteur puisse fonctionner en continu.


Les principaux média utilisés sur le marché sont la BIOCLINE et le BIOGROG, qui ont la propriété de bien fixer le développement bactérien. Lorsque la teneur en ammoniaque de l'eau brute est permanente et dépasse quelques dixièmes de ppm, il est nécessaire d'avoir recours à l'oxydation biologique, réalisée par les bactéries spécialisées : les bactéries nitrifiantes. Ces bactéries sont omniprésentes dans le milieu naturel : dans les sols et dans les eaux. L'oxydation biologique de l'ammoniaque est la nitrification bactérienne.


Ces bactéries sont autotrophes et aérobies, c'est-à-dire qu'elles se multiplient sur milieu exclusivement minéral, sans apport organique exogène et riche en oxygène dissous.
Il ressort de l'équation ci-dessous que la nitrification de 1 ppm d'azote ammoniacal exprimé en N-NH4+ requiert :
* 4,25 ppm d'oxygène dissous,
*8,5 ppm de bicarbonate (HCO3) : environ 0,7° T AC exprimé en degrés français.
Le taux de croissance des bactéries nitrifiantes, donc le rendement de la nitrification, est fonction de la température, du pH, et du niveau de concentration en substrats (azote, carbone minéral, phosphore, oxygène).
La température joue un rôle important dans les réactions de nitrification, comme dans la plupart des processus biologiques. Pour une chute de température de 10°C, le taux de croissance est divisé par deux approximativement et le rendement de nitrification chute.
L'effet de la température est surtout très important pendant la période d'ensemencement.


   
 


Contactez Aqualog pour commander ce matériel.


aqualog@aqualog.fr                Tél. : 0033 (0)4 94 10 26 260033 (0)4 94 10 26 26




 


 


 


 


 


FILTRATION Filtration biologique et nitrification                   

Les conditions d’emploi

Plusieurs points importants:
Un filtre biologique est long à se mettre en route: il faut compter en moyenne 4 à 5 semaines. Mais aujourd'hui, grâce à des activateurs biologiques, il est possible de réduire ce délai de moitié. Les souches de bactéries sont préparées en laboratoires, ce qui est le gage d’une sécurité dans le développement de bonnes bactéries dans le réacteur biologique.
Il est essentiel de savoir qu’un filtre biologique ne doit pas être arrêté plus d’une 1/2 h sous peine de devoir attendre 2 à 4 semaines pour le voir fonctionner à nouveau.
Il est impératif également que le réacteur biologique reçoive constamment sa dose d'ammoniaque, faute de quoi il deviendrait inopérant.
 
   
     
Le cycle de l’azote et la formation d’ammoniaque

En milieu aquatique,
l'azote existe sous différentes formes :
  • azote moléculaire N2
  • L'azote organique dissous (urines, acides aminés...)
  • L'azote organique constitutif des tissus de la matière vivante (phyto et zoo-plancton).
  • L'azote minéral est issu de la dégradation de l’azote organique et ensuite excrété par les branchies et dissout dans l'eau, il se dissocie rapidement pour produire des ions ammonium (NH4+) et des ions hydroxyde (OH-). L'ammoniaque, par oxydation, va se transformer en nitrites et ensuite en nitrates par l'action des bactéries nitrifiantes. Les poissons supportent mieux une forte teneur en nitrates qu'en nitrites ou en ammoniaque.
 


   
 


Contactez Aqualog pour commander ce matériel.


aqualog@aqualog.fr                Tél. : 0033 (0)4 94 10 26 260033 (0)4 94 10 26 26




 


FILTRATION Filtration biologique et nitrification                   

Les nuisances engendrées par l’azote ammoniacal

Le problème de l'azote se pose à plusieurs niveaux en ce qui concerne la vie aquatique.
 
Nuisances sur l'environnement aquatique :
  • L'ammoniaque est la forme la plus favorable à l'eutrophisation parce que la plus assimilable. Ce phénomène se traduit en été par la prolifération d'algues microscopiques.
  • Lorsque la température le permet, la nitrification de NH4+ en NO3- contribue à appauvrir le milieu en oxygène dissous.
  • L'ammoniaque est toxique pour les poissons et la vie aquatique en général, toxicité qui dépend à la fois de la concentration (en pisciculture, la dose d'ammoniaque supportable par les Salmonidés est de l'ordre de 0,5 mg/l à 1,5 mg/l), mais surtout du pH car la forme NH3 (ammoniaque libre) est beaucoup plus toxique que la forme NH4+. Les poissons meurent par empoisonnent direct.
 
   
     
Nuisances sur le plan physiologique
  • Perturbe le système d'osmorégulation en augmentant la perméabilité totale du poisson.
  • Perturbe la respiration en détruisant la couche de mucus des branchies et provocant leur gonflement.
  • Perturbe la prise d'oxygène en entravant le flux d'eau par l'irritation des branchies qui stimule la production de nouvelles cellules sur la surface des lamelles. Phénomène appellé "hyperplasie"
  • Perturbe le transport de l'oxygène par l'hémoglobine.
  • Favorise certaines maladies (ex. la maladie bactérienne des branchies et la pourriture des nageoires).
  • Perturbe l'équilibre normal du poisson, constituant un facteur de stress : mauvaises conditions du milieu donc tentative de fuite puis d'adaptation. Réduction du système immunitaire.
  • A des doses mortelles, elle détruit les membranes muqueuses de la peau et de l'intestin du poisson, provoquant des saignements externes et des hémorragies des organes internes.
   
 


Contactez Aqualog pour commander ce matériel.


aqualog@aqualog.fr                Tél. : 0033 (0)4 94 10 26 260033 (0)4 94 10 26 26




  



 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


FILTRATION Filtration biologique et nitrification                   







 


 








 


 


 


Contactez Aqualog pour commander ce matériel.


aqualog@aqualog.fr                Tél. : 0033 (0)4 94 10 26 260033 (0)4 94 10 26 26




 


 


 





RETOUR


AQUALOG
Bouée Borha
Corniche du Bois Sacré
Espace J. GRIMAUD
83500 LA SEYNE SUR MER - FRANCE
Tél. : +33 (0)4 94 10 26 26 - Fax : +33 (0)4 94 10 26 30

E-mail : aqualog@aqualog.fr

© 2008 - 2017 www.aqualog-international.com

Haut