les dispositifs de gestion centralisee de l alimentation,  - l'elevage intensif de poissons, création d'une ferme aquacole, créer une ecloserie, stérilisation de coquillage, purification de coquillage, matériel en aquaculture, materiel de ferme aquacole, etude pisciculture, création d'une pisciculture, le matériel en pisciculture, projet de conchyliculture,bureau d'etudes et conseil en aquacultureles dispositifs de gestion centralisee de l alimentation,  - l'elevage intensif de poissons, création d'une ferme aquacole, créer une ecloserie, stérilisation de coquillage, purification de coquillage, matériel en aquaculture, materiel de ferme aquacole, etude pisciculture, création d'une pisciculture, le matériel en pisciculture, projet de conchyliculture,bureau d'etudes et conseil en aquacultureles dispositifs de gestion centralisee de l alimentation,  - l'elevage intensif de poissons, création d'une ferme aquacole, créer une ecloserie, stérilisation de coquillage, purification de coquillage, matériel en aquaculture, materiel de ferme aquacole, etude pisciculture, création d'une pisciculture, le matériel en pisciculture, projet de conchyliculture,bureau d'etudes et conseil en aquaculture
AQUALOG
¤ Accueil
¤ News
¤ Ingénierie aquacole
¤ Nos réalisations
¤ Où nous trouver
¤ Contact
¤ Jobs, stages
¤ Les Bonnes Affaires
¤ Acces client

Ferme aquacole, Ecloserie
¤ Ferme aquacole
¤ Ecloserie marine

Purification coquillages
¤ Purification conchylicole
¤ Capacité des stations

Conditionnement
¤ Unité de Conditionnement

Aquarium Public
¤ Aquarium public et privé
¤ Muséographie

Démarche de Qualité et d'agrément
¤ Normes sanitaires
¤ Contrôle et Certification

Etude d'impact
¤ ICPE et Etudes d'Impact

Conseils Techniques Aquacoles
¤ Aération
¤ Alimentation
¤ Conditionnement
¤ Electricité énergie
¤ Enceintes élevages
¤ Filtration
¤ Mesures et analyses
¤ Navigation
¤ Pompage
¤ Produits et traitements
¤ Stérilisation
¤ Thermique
¤ Transformation
¤ Tri et comptage
¤ Services
¤ Formation
¤ Instituts d'aquaculture

Les dispositifs de gestion centralisée de l'alimentation

ALIMENTATION

Les dispositifs de gestion centralisée de l'alimentation



Les dispositifs de gestion centralisée de l’alimentation se généralisent actuellement dans les piscicultures en eau douce ou eau de mer.
Ces systèmes offrent en effet la possibilité d’automatiser intégralement cette tâche importante mais coûteuse en main d’œuvre. 
La notion de gestion centralisée de l’alimentation suppose l’existence d’un site (bureau ou local technique) où sont groupées les commandes du dispositif de distribution.
Des solutions techniques très différenciées ont été adoptées par les concepteurs de systèmes d’alimentation notamment pour acheminer l’aliment jusqu’aux poissons.
Nous verrons plus loin les avantages et les limites de chacun de ces systèmes.
 
La plupart des systèmes proposés ont en commun l’architecture du poste de commande central qui comportera :
  • Une armoire électrique de commande (mise en marche des actionneurs )
  • Un automate programmable (de type industriel)
  • Une interface utilisateur, souvent un micro-ordinateur de type compatible IBM PC
  • Un logiciel de gestion des différents paramètres de l’alimentation
A partir de cette base commune, il est possible de distinguer deux techniques dans la gestion centralisée :
  • Les systèmes comportant un stockage d’aliment central et un acheminement direct de l’aliment vers les poissons
  • Les systèmes comportant ou non un stockage d’aliment central et des silos de petite taille près des bassins
 


Stockage centralisé de l’aliment et transfert direct sur les bassins


Une installation type comporte :
  • Les silos de stockage 
Leur nombre dépend du nombre maximal d’aliments différents à distribuer le même jour sur un site d’élevage.
La capacité unitaire est fonction de l’autonomie désirée par l’éleveur.
On aura soin de choisir des silos de très bonne qualité, notamment en ce qui concerne l’étanchéité. En effet, tout problème de colmatage ou de blocage fréquent de l’aliment dans un silo donné, nécessitera l’intervention de l’éleveur et enlèvera de l’intérêt à l’automatisation du process.
Le prélèvement de l’aliment se fait, en général, par le moyen de vis sans fin. De préférence, ces vis, disposées horizontalement, auront un gros diamètre (160 mm) et seront équipées d’un moto-réducteur lent. Tout ceci afin d’éviter la production de fines lors du prélèvement. 
  • Les dispositifs d’évaluation des quantités distribuées 
Ceux-ci peuvent être basés sur le volume ou sur le poids. Dans le premier cas, on connaît le débit des vis, et selon le temps de fonctionnement de celles-ci, on déduit les quantités distribuées. Ce système impose de calibrer les vis à chaque nouvelle livraison d’aliment. En effet, la densité de l’aliment varie souvent d’un fournisseur à l’autre, voire entre 2 livraisons du même fournisseur. La précision de cette évaluation est de l’ordre de 1 à 2 %.
Une alternative technique est le pesage de l’aliment. Dans cette option, l’aliment passe par une trémie de pesée équipée de jauges de contraintes électroniques. La précision du pesage est grande : de l’ordre de 1/1000. Le calibrage n’est pas nécessaire à chaque livraison. Inconvénient du système : ralentissement de la distribution dû à cette phase intermédiaire du pesage.
  • Les procédés de transfert de l’aliment vers les bassins d’élevage 
Les transferts par eau (cf schéma 1).
 
 
Le transfert par eau s’effectue grâce à une pompe et un barillet d’injection (brevet SEDIA) . La pompe créée un flux d’eau de l’ordre de 60 m3/heure. Le barillet permet d’injecter, sans l’abîmer, le granulé dans la conduite qui est soumise à une pression de 6 bars. Ces dispositifs autorisent le transfert d’aliment d’une granulométrie supérieure à 2 mm (pressé ou extrudé) sur une distance de 250 mètres de part et d’autre de l’unité centrale.
 
 
Avantages du système :
  • L’eau étant incompressible, cette technologie permet de desservir, à partir d’une tuyauterie unique et d’un réseau de vannes électro-pneumatiques, un grand nombre de bassins. 
  • Le réseau de tuyauteries peut comporter un grand nombre d’angles droits sans pour autant altérer le granulé durant le transfert.
  • Le long d’un bassin et à partir d’une seule vanne, il est possible de disposer plusieurs points de répartition du granulé.
 
Inconvénients : 
  • Le transfert par eau ne convient pas au granulé inférieur à 2 mm et est inadapté aux très longues distances (maximum 250 m de part et d’autre de l’unité centrale).
  • La capacité maximale de nourissage du système est limitée par le barillet : 700 kilogrammes d’aliment par heure, en comptant les temps de rinçage de la tuyauterie et le pesage de l’aliment. Il est possible cependant de monter 2 barillets en parallèle pour doubler ce rythme de distribution.
  • Il faut prévoir un dispositif de mise hors gel efficace pour les régions soumises à des hivers rigoureux.
 
  • Les transferts pneumatiques
Dans cette technique, le granulé est transporté dans une tuyauterie soumise à une pression d’air variant de 0,5 bar maximum (pour les systèmes utilisant une soufflante à canal latéral) à 1 bar pour les systèmes avec soufflantes de type Roots. Une écluse disposée sous chaque silo autorise le passage du granulé de la pression atmosphérique à la pression de la tuyauterie de distribution. On distingue 2 techniques de distribution par air :
  • les systèmes à barillet : dans ce cas, il est nécessaire de disposer d’un tuyau par bassin à nourrir.
  • les systèmes à vannes : dans ce cas, à partir d’une tuyauterie unique, il est possible de desservir un grand nombre de bassins.
 
Dispositif de remplissage pour sacs standards
 
 
Avantages :
  • Possibilité de transfert sur de longues distances (600m)
  • Rythme de distribution plus rapide (généralement plus de 3 tonnes/heures, en respectant les contraintes de diamètre de tuyauterie, distance de transfert, puissance de la soufflante)
  • Pas de sensibilité au gel
 
Inconvénients :
  • Pour les systèmes à barillet : encombrement important dû à la multiplicité des tuyaux.
  • Altération possible du granulé dans la tuyauterie.
  • Limitation du nombre de points de répartition.
  • Usure de la tuyauterie.
 
 
Programmateur électronique à affichage digital 
Modèle de programmateur qui gère de façon autonome le chauffage, la filtration / aération , la distribution de nourriture et l'éclairage, utilisé surtout pour les aquariums. Ce système relativement simple peut permettre de gérer des petites structures.
 
 

 Pour Contacter Aqualog


aqualog@aqualog.fr                Tél. : 0033 (0)4 94 10 26 26

 

 
 


Alimentation pour écloseries


 
Le système d'alimentation pneumatique pour écloseries
  • Contrôle entièrement automatisé de la distribution individuelle d'aliment pour chaque réservoir,
  • Manipulation agréable et distribution d'aliment précise,
  • Composants solides en acier inoxydable,
  • Poussière et entretien très réduits,
  • Canal simple, double ou triple, avec de simples valves de distribution indépendantes qui fournissent à tour de rôle un système d'alimentation plus flexible,
  • Refroidissement d'air en série.
Existe aussi en version démarrage de l'alimentation
 
Photo2
 
Photo3
 
Photo 2 : Disposition d'un tuyau d'alimentation dans un hall de prégrossissement 
 
Photo 3 : les composants des systèmes d'alimentation sont en acier inoxydable d'où leur facilité d'entretien et un minimum de production de poussière.
 
Les auges sont conçues pour fournir une précision supérieure et pratiquement pas d'écrasement des palettes. L'entretien et le nettoyage sont très réduits grâce aux surfaces lisses de l'acier inoxydable et l'utilisation des refroidisseurs d'air.
 
Photo 4
 
Photo 5
 
Photo 4 : les auges libèrent l'aliment en quantités exactes dans le canal de décharge qui est ensuite transporté dans les tuyaux en passant par les la valve de distribution.
 
Photo 5 : système d'alimentation en version triple
 
Alimentation avec contrôle radio. Les programmes d'alimentation sous Windows ajustent les quantités simplement et de manière flexible. Ils sont liés aux programmes de production et au systèmes d'alimentation avec senseurs.
 
 
 
Le nourrisseur compact  
 
Avantages : 
Grande capacité, maniabilité aisée de l'aliment et grande précision.
Utilisation sûre, c'est une bonne solution pour les barges d'alimentation.
Peut nourrir jusqu'à trois cages en même temps et indépendamment l'une de l'autre.
Peut être relié à un système de contrôle de alimentation automatique et à une caméra sous l'eau
Peut être utilisé avec n'importe quel régime alimentaire choisi 
 
Photo : le Feeding Compact est une unité complète qui comprends des silos et un système de alimentation. L'aliment est acheminé jusqu'aux cages par des tuyaux à l'air libre
Un Feeding compact pour l'installation sur terre ou sur barge, unité complète de alimentation avec des silos et un système de alimentation prêt à l'emploi.
 
 
 
Barge conique
La barge conique a été conçue pour que les silos eux-mêmes servent d'élément de flottaison principal, ce qui offre l'avantage d'avoir la majeure partie de la structure immergée.
 
Le module lui-même flotte à la manière d'un iceberg. L'accès vers l'espace machines et au système de transport à partir des sortie de silos se fait par le centre du module.
Il comprend : une salle de repos, une kitchenette, eau chaude /eau froide, toilettes et douche. 
 
Avantages : 
  • Espace de réserve d'aliment plus grand ce qui permet une meilleure gestion financière 
  • Offre une température de conservation basse 
  • Meilleures conditions de chargement et d'accès 
  • Meilleures conditions de travail 
  • Grande stabilité et faux bord limité lorsque le volume des silos change 
  • Meilleur refroidissement d'air pour le système de alimentation 
  • Utilisation maximale de la surface du pont
 

La barge silo
La barge silo est une unité à fond plat en acier de différentes tailles. Livrée complètement équipée avec un groupe électrogène, les installations électriques, WC, chambre de repos, chambre de contrôle pour l'unité d'alimentation. Elle s'adapte à toutes les nécessités de stockage et d'alimentation dans un emplacement protégé. La capacité peut atteindre 15 tonnes / heure lorsqu'une version à triple conduit est installée.
 
 
Avantages :
  • Barge d'alimentation complète pour les emplacements protégés 
  • Support robuste pour les tuyaux d'alimentation 
  • Système de refroidissement pour air pneumatique 
  • Réservoir de carburant Diesel 
  • Cones de silos peints à l'intérieur 
  • Echelle interne dans les silos 
  • Surfaces anti-dérapantes sur le pont et couvercles des silos 
  • Rambardes en acier galvanisé sur le pont et autour des couvercles des silos 
  • Deux échelles extérieures d'accès par les bateaux 
  • Eclairage extérieur
Dimensions existantes :
20 x 7 m : capacité de silo de 150 tonnes
16 x 6 m : capacité de silo de 80 tonnes
10 x 6 m : capacité de silo de 20 tonnes
8 x 5 m : capacité de silo : 10 tonnes
 
 
 
Canon à aliment
 
Ce distributeur de granulés est un appareil simple et robuste qui sert à réguler la direction de la distribution d'aliment dans les cages. Une construction sphérique ingénieuse rend possible la distribution des granulés dans toutes les directions désirées dans la cage. 
 
Photo : un distributeur de granulés installé sur une cage.
 
Le distributeur de granulés peut être ajustée et fixé par un simple tour de vis de la main. Le distributeur d'aliment est réalisé en plastique et acier inoxydable. Un tuyau d'alimentation peut être inséré et fixé à la bouche du distributeur installé sur une sphère perforée qui peut tourner sur un logement mobile fixé à la structure de la cage. Après réglage, la position de l'embouchure et de ce fait la direction peut être fixée.
 
 
 
Contrôle de l'alimentation
La caméra est conçue pour être utilisée dans les conditions difficiles d'une ferme aquacole.
 
La caméra est très sensible et se place dans la cage pour filmer vers le bas ou vers le haut. Elle est reliée au système d'alimentation ce qui permet au fermier de suivre automatiquement l'alimentation. Elle peut être également actionnée manuellement à l'aide d'un panneau facile d'usage. 
 
Photo Feeding systems
 
Le système adaptable d'alimentation contrôle automatiquement les distributeurs et adapte de façon précise la quantité d'aliment distribuée à l'appétit du poisson. Le détecteur très avancé, le système de communication, le logiciel permettent à une ferme d'être entièrement gérée et contrôlée d'un ordinateur central.
Ce système d'alimentation adaptable transforme les opérations en :
  • Identifiant les rythmes d'alimentation,
  • Créant un registre complet de la marche à suivre pour l'alimentation
  • Minimisant l'effort
  • Minimisant l'impact sur l'environnement. 
On parvient ainsi à :
  • améliorer la conversion de l'aliment,
  • augmenter la rapidité de croissance du stock,
  • améliorer la santé du stock,
  • une meilleure connaissance du comportement. 
Photo Aquasmart
 
Ce système de contrôle avancé comprend :
  • Un détecteur immergé qui perçoit les tailles de granulés de 2 mm à 16 mm
  • Une tolérance de température de -20°C à +50°C
  • Energie 12V à 24V DC ou 32V à 40V AC
 
 
 
Robot d'alimentation 
 
Finnish Game et Fisheries Research Institute, Taivalkoski, Finlande.
  • Alimentation précise
  • Une seule unité pour plusieurs cages 
Le Robot d'alimentation ARVOTEC améliore l'efficacité et économie de temps. Ce système ne comporte pas de crochet ou de nourrisseur dans chaque cage. L'aliment est vite renouvelé dans les trémies sans problèmes de rancissement, etc. toutes les valeurs et rapports peuvent être contrôlés à partir du PC.
  
Caractéristiques techniques :
Vitesse : 9 m / min (11 min / 100 m)
Batterie 24V DC
2 ou 4 aliments différents, trémie de 45 ou 100 l
longueur de rail max. 250 m / robot
max. 199 réservoirs / robot
max. 4 robots / système
rail : 80 mm acier I, INP80, DIN 1025
 
 
Réseau d'exploitation
Ce système a été conçu pour contrôler le flux de données relatives à l'alimentation, aux mesures et alarmes. La ferme entière peut petre télécommandée. La base de données et l'interface utilisateur peuvent être changées en fonction des besoins. Pour les grandes sociétés, plusieurs fermes peuvent être gérées avec le même système. (schéma)


 
 
Les dispositifs comportant une gestion centralisée et des silos près des bassins 
 
Dans cette technique le dispositif de répartition de l’aliment se situe en dessous d’un silo de stockage situé sur le bassin (en tête ou milieu de bassin).
Ces dispositifs de distribution (canon à air, plateau tournant,...) sont commandés par un automate central et peuvent être liés ou non à une tige tactile immergée dans le bassin. Les silos peuvent être remplis manuellement ou via un système de convoyage automatique de type chaîne à pastille. 
 
Avantages
  • Ces techniques permettent en général le nourrissage simultané de tous les bassins et autorisent donc la prise en compte instantanée d’une tige tactile.
Inconvénients
  • Ces systèmes de distribution et de stockage sur les bassins sont en général peu adaptés aux conditions d’exploitation en mer.
  • Le transfert par chaîne à pastilles altère le granulé sur de longues distances.
 


 Pour Contacter Aqualog


aqualog@aqualog.fr                Tél. : 0033 (0)4 94 10 26 26

 

 



RETOUR


AQUALOG
Bouée Borha
Corniche du Bois Sacré
Espace J. GRIMAUD
83500 LA SEYNE SUR MER - FRANCE
Tél. : +33 (0)4 94 10 26 26 - Fax : +33 (0)4 94 10 26 30

E-mail : aqualog@aqualog.fr

© 2008 - 2017 www.aqualog-international.com

Haut